Apple: « Ah oui, nous avons une autre nouveauté ».

Mardi dernier, Apple a convoqué la presse internationale et d’autres participants dans les locaux de son nouveau quartier général à l’occasion de son « special event » annuel. Le public attendait avec impatience la présentation de la dernière génération de l’iPhone. Les attentes étaient très élevées.

iPhone X : une innovation en marge ?

iphone-xIl y a dix ans, feu Steve Jobs bouleversait le marché du téléphone mobile en lançant l’iPhone. Au fil de ces dix années, l’iPhone est devenu l’un des produits de consommation les plus rentables et répandus de tous les temps. La croissance d’Apple ayant freiné quelque peu ces derniers temps, les analystes pensaient qu’Apple sortirait le grand jeu avec son tout dernier iPhone afin de contenter son armée de fans et d’utilisateurs. Apple a présenté plusieurs nouveaux produits (dernière génération de l’iWatch et de l’Apple-tv, et nouveaux systèmes d’exploitation) lors de cet événement, mais le point d’orgue était sans conteste la présentation de l’iPhone X (prononcez « dix »). Ces dernières années, Apple a prêté le flanc à la critique car il n’innovait que de manière marginale. Avec l’iPhone X, l’entreprise franchit cependant à nouveau une importante étape en intégrant diverses évolutions technologiques récentes. Ainsi le smartphone est-il équipé pour la première fois d’un écran OLED qui couvre la totalité de la surface de l’appareil. Le « home button » disparaît donc, et l’identification s’appuie sur la reconnaissance faciale.

Apple asticoté par la concurrence

Dans une tentative de s’attribuer une part du gâteau d’Apple, son rival Samsung a organisé le même jour un événement dans sa ville d’origine, Séoul (en Corée du Sud). Bien que Samsung n’ait présenté aucun nouveau produit, il a annoncé avoir l’ambition de lancer en 2018 un tout nouveau concept de ce qui pourrait être un smartphone. Pour ce faire, Samsung fera appel à la technologie des écrans pliables. Reste à savoir à quoi ressemblera la nouvelle génération de smartphones de Samsung, mais même pour le grand public, il ne fait aucun doute qu’Apple n’est plus dans le peloton de tête en termes d’innovation. En août de l’an dernier, Samsung a lancé le Galaxy Note 7. Porte-étendard de la marque, le Note 7 fut un fiasco : l’appareil a dû être retiré du marché en raison de plusieurs cas d’explosion de batteries. Samsung a tiré les enseignements de cette douloureuse expérience, et le successeur de l’appareil, le Galaxy Note 8, ne doit rien envier à l’iPhone X d’Apple.

appleLa concurrence que se livrent les deux géants n’est pas récente. Apple et Samsung luttent depuis plusieurs années pour le leadership dans le segment premium du smartphone. Apple détiendrait 44% de ce marché, contre environ 22% pour Samsung. Dans les prochaines années, la concurrence entre Apple et Samsung se concentrera sur trois domaines, principalement :

Le premier domaine couvre l’écosystème des applications et l’intégration d’autres produits et services (notamment services musicaux et de cloud). Apple a encore le grand avantage de contrôler lui-même le système d’exploitation (iOS) de ses iPhone. Samsung dépend en revanche de l’Android de Google, et ne contrôle donc pas une grande partie de l’expérience client.

Le deuxième domaine est celui des assistants virtuels. Apple a investi précocement dans cette technologie en rachetant en 2011 l’entreprise qui a développé Siri. Samsung est initialement resté en retrait, mais a entre-temps développé son propre système (Bixby). Jusqu’à présent, les prestations des deux assistants virtuels laissent à désirer. Siri et Bixby sont capables de vous parler de la météo de demain, mais pour l’heure, ce ne sont pas vraiment encore des applications indispensables.

Le troisième domaine est la réalité augmentée. Cette technologie permet aux applications d’ajouter une dimension supplémentaire à l’image que voit l’utilisateur par la caméra du smartphone. Elle trouve des applications dans les jeux, où elle redonne vie aux dinosaures, par exemple, mais aussi dans la navigation. L’utilisateur peut notamment, dans une rue commerçante, « coller » la situation de plusieurs types de magasins sur l’écran, de manière à savoir où il pourra trouver certains articles en regardant simplement sur l’écran de son smartphone.

L’innovation avant tout

Le segment premium du marché du smartphone est assez vaste pour qu’Apple et Samsung y trouvent tous deux leur place. A présent que la croissance des volumes diminue, les deux groupes dépendent davantage des hausses de prix pour pouvoir doper leur chiffre d’affaires et leur bénéfice. Ce qui les contraint à ajouter sans cesse de nouvelles technologies et de nouveaux services à leurs appareils dans les prochaines années. En outre, ils devront rester attentifs au glissement qu’opèrent les quatre grands acteurs chinois Oppo, Vivo, Huawei et Xiaomi en direction du segment premium.



Econopolis

Cet article a été rédigé par Econopolis

le 15 septembre, 2017